Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

Broderies

Affaire de femmes

Après le repas de midi, pendant que les autres femmes de la maison faisaient la vaisselle et que les hommes étaient partis à la sieste la jeune Marjane, elle, était responsable du samovar… Une fois le thé versé dans les tasses, toutes les femmes « se réunissaient autour de cette boisson afin de s’adonner à leur activité favorite : la discussion. » Un plaisir extrême car comme le disait la grand-mère de Marjane : « Parler derrière le dos des autres, c’est la ventilation du cœur… »


Après un troisième tome de Persepolis qui avait éloigné son propos de l’Iran natal (exil en Autriche), Marjane renoue pour ces Broderies avec sa transcription de la culture et de l’histoire persane telle qu’elle les a vécues. Elle touche même à un sujet qui lui est particulièrement cher : la femme iranienne ! Lors des interviews radios, il n’est pas rare que le (ou la) journaliste essaie d'amener Marjane sur le terrain des droits de la femme iranienne. L’auteur répond ici de la meilleure manière qui soit, au travers de son art, en nous offrant le portrait de femmes dans leur intimité, loin des images et clichés éculés… Même dans un pays où la virginité demeure un bien précieux, un peu de broderies permet désormais d’arranger bien des situations.

Pour ces libres propos féminins, l’auteur adopte une forme moins stricte que pour son récit autobiographique, abandonnant case et souvent bulles tout en préservant une narration essentiellement BD… Son propos n’en demeure pas moins solidement construit et comme dans Le Déclin de l’empire américain ou Beignets de tomates vertes, on suit les anecdotes, les itinéraires de ces femmes avec intérêt, empathie et le sourire aux lèvres.

Vincent
26 Fevrier 2003

Trois générations de femmes    

En attendant le quatrième tome de son autobiographie Persépolis qui a obtenu un grand succès public et critique, l’Iranienne Marjane Satrapi nous propose un huis-clos savoureux sur la condition féminine de son pays d’origine.

Une fois le repas terminé, alors que les hommes s’adonnent à la sieste, trois générations de femmes s’épanchent sur leurs rapports avec le sexe dominant.

En quelques traits, des mots qui sonnent justes et une bonne dose d’humour, la jeune artiste va tout de suite à l’essentiel pour notre plus grand plaisir !

Gilles
29 Avril 2003

Agrandir la couverture de Broderies

327ième au TOP


Scénariste M. Satrapi
Déssinateur M. Satrapi
Coloriste N&B
Editeur : L' Association
Collection : Côtelette
Janvier 2003 - 140 Pages


A commander


De Satrapi M. , N&B :

  • Persepolis T.1
  • Persepolis T.2
  • Persepolis T.3
  • Persepolis T.4
  • Poulet aux prunes


  • Interview :
  • Marjane Satrapi, une enfance perse

  • Festival/OpaleBD
  • M. Satrapi
  • La planche
    © 2003 M. Satrapi, N&B - L' Association

     

    lire ou donner votre avis sur Broderies



    6 avis :

    Donner votre avis

     

    26 Fevrier 2005


    Satrapi confirme ici un veritable talent dans la narration, et surtout s'avère être doué d'un humour désopilant, presque acerbe...
    Broderies est un petit régal dont je conseille vivement la lecture
    petitout

    16 Septembre 2003


    Même avis que pour Persépolis… Avec plus qu'un bémol concernant le dessin : ça devient carrèrement un handicap ce dessin mal fait. "L'expressivitééé"? Oh!… La barbe! Un bon exemple d'une dérive "indé" : l'inutilité avec un doigt dans le sable. C'est mal fait, mal fagotté, mal dessiné, mal raconté… Du roughs, du roughs, du roughs, de l'esquisse, du story-board, pas un livre… Et hormis le sujet, aucune invention ni graphique ni narrative. Encore une fois, le zéro est éliminatoire. Peut-être Marjane se rattrape-t'elle mieux à l'oral? Devant les journalistes qu'elle arrive à convaincre que c'est là que ça se passe et que c'est dans le sens du vent? Quelle pitié…
    Augustin

    15 Septembre 2003


    Ok on apprend pas mal de trucs sur la societe aristocratique iranienne mais pour moi ça n'est que de la parlotte.
    Fan inconditionnel de Persepolis dont j'attends le dernier tome depuis le 27 aout mais qui finalement doit sortir le 15 ou le 16 septembre.
    Alors pour patienter, ne lisez pas Broderies mais dans le meme genre Pyong Yang de delisles a l'Association.
    J'ai malheureusement bien peur qu'apres Persepolis Marjane ai du mal a enchainé.
    J'espere vivement me tromper...
    jp

    07 Juillet 2003


    Petite merveille de sensibilité... fin, magnifiquement observé, et dessins expressifs. J'aime, beuacoup.
    Diane

    11 Mars 2003


    GIRLS POWER !

    Bravo marjanne !

    et bravo surtout pour le mot de la fin qui appartient au grand père. Allez, je ne vous le donne pas, allez voir en dernière page.
    annette

    28 Janvier 2003


    Formidable, plein de fraicheur et "exotique" pour moi, je l'avoue, qui ne connait que peu de chose sur la société aristocratique iranienne....
    Je ne dois pas être le seul dans ce cas, à mon avis.
    Par contre, bémol, mais sur cette collection en général : le prix que je trouve vraiment trop important (15 euros pour si peu de pages, c'est vraiment trop !!!)
    Pascal

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection