Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

Les Technopères T. 6

Les secrets du Techno-Vatican

Enluminure

Albino, le suprême technopère, et les 500 jeunes pantechnos qui l'accompagnent continuent leur voyage vers la galaxie promise. Au plus profond de l'espace, ils croisent le chemin de l'une des plus terrifiantes horreurs générées par l'ère pantechno : une marabounta. La marabounta est composée d'une nuée de machines robots abandonnés à l'espace par les pantechnos, qui avance guidé par un robot cerveau en pleine démence. Cet effrayant amas hétéroclite s'attaque à tout ce qu'il rencontre, réduisant les vaisseaux à un misérable tas de poussière...
Si Albino ne trouve pas une solution rapidement, sinon, leur arche risque bien de connaître le même sort...
Et Albino trouve, et Albino retourne la situation pour qu'il en sorte le meilleur. Plutôt que de combattre pour vaincre par la force, il redonne à la marabounta sa logique, et les millions de machines se rassemblent pour former une énorme planète artificielle qui deviendra fertile bien plus tard, au hasard de la poussière galactique qu'elle aura récoltée.

Belle leçon s'il en est. De l'ombre jaillira la lumière, le propos de Jodorowsky touche au sacré. En suivant le fil de sa pensée, on peut conclure que l'histoire est un éternel recommencement, avec ses guerres saintes, ses oppressions mais aussi ses libérations (sachant que le plus souvent la libération des uns provoque l'oppression des autres...), ses réussites puis marasmes économiques et technologiques. A bien y regarder, l'univers de Jodorowsky n'a que l'apparence de l'anticipation car il nous raconte à chaque fois une histoire millénaire.
C'est cela la patte de ce scénariste : écrire des scénarios comme des opéras, sur des thèmes qui forcément recouvrent tous les âges de l'histoire humaine. Parfois certains choix ont pu m'agacer (les injures robotiques de la Caste des Méta-Barons commençaient à me sembler un tantinet lourdes) mais à chaque fois, ont ne peut que reconnaître les qualités lyriques de l'auteur qui sait de surcroit s'entourer de dessinateurs de grands talents. Car le charme de cet album ne serait pas complet sans la maitrise de Beltran et Janjetov. Avec ce trio, la BD se fait enluminure.

Isa
28 Avril 2004

Agrandir la couverture de Les Technopères T. 6

Scénariste A. Jodorowsky
Déssinateur Janjetov
Coloriste F. Beltran
Editeur : Humanoïdes Associés
Avril 2004 - 56 Pages


A commander


De Beltran F. , Jodorowsky A. :

  • Après l'Incal T.1
  • Bouncer T.1
  • Bouncer T.2
  • Bouncer T.3
  • Bouncer T.4
  • La Caste des Méta-Barons T.6
  • La Caste des Méta-Barons T.7
  • La Caste des Méta-Barons T.8
  • Megalex T.1
  • Megalex T.2
  • Megalex T.3
  • Juan Solo T.4
  • Gilles Hamesh
  • Face de lune T.5
  • Les Jumeaux magiques T.1
  • Borgia T.1
  • Castaka T.1
  • Pietrolino T.1
  • Pietrolino T.2
  • Sang Royal T.1


  • Festival/OpaleBD
  • A. Jodorowsky
  • La planche
    © 2004 Janjetov, F. Beltran, A. Jodorowsky - Humanoïdes Associés

     

    lire ou donner votre avis sur Les Technopères T. 6



    3 avis :

    Donner votre avis

     

    12 Mai 2004


    Cet album relève un peu le niveaux atteint par le précédent mais il faut bien avouer que l'histoire se traine.
    Je ne sais pas combien de tome sont prévu mais j'espère que les prochains tome seront mieux que celui ci. Le graphisme est superbe si on aime ce genre là.
    On passe malgré tout un bon moment lorsque l'on est adepte de Jodorowsky.
    Gwen

    30 Avril 2004


    Lourd, lourd, terriblement pesant. A aucun moment on ne parvient à s'interresser à cette histoire laborieusement déroulée. La série se compose d'une accumulation d'historiettes servant de prétexte à une pléthore d'effets visuels artificiels qui ne parviennent pas à constitué un récit.
    BertrandC

    30 Avril 2004


    Alors que la série commençait à s\'essouffler et à se répéter inlassablement d\'un tome à l\'autre, celui-ci se révèle être un des meilleurs de la série. Tout en gardant la même structure que les précédents, Jodorowski parvient cette fois à se montrer original et à relancer ainsi l\'intérêt de la série. On assiste à une réelle avancée dans l\'histoire et la fin commence à se dessiner, ce qui permet d\'espérer une série qui s\'arrête à temps, sans doute dans 1 ou 2 tomes. Le dessin et la couleur de Beltran et Janjetov sont aussi d\'une qualité époustouflante. Quel plaisir donc de retrouver les technopères à un tel niveau!!!!
    JC

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection