Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

Say hello to Black Jack T. 1

Grandeurs et petitesses de l’Hôpital.

Tout frais diplômé, Eijiro Saito entreprend sa formation pratique et réalise en complément des gardes dans un plus petit hôpital. Après des études passées à apprendre et à observer, le jeune homme découvre la pratique quotidienne de son art : une mission noble mais sujette à un énorme stress. Et surtout une vie à l’hôpital marquée à tout bout de champ par les intérêts personnels des pratiquants, des conflits d’intérêt et les contraintes budgétaires. A tel point que la survie des malades ne semble pas être toujours le premier souci de la hiérarchie.


Voici donc traduit en français ce manga phénomène qui, après un immense succès commercial et son adaptation télévisée, « a incité le gouvernement [japonais] à prendre des mesures concrètes en faveur des hôpitaux, notamment dans le versement de salaires plus dignes » (dossier de presse). Car comme en France, les internes nippons ne perçoivent pas des salaires mirobolants ! Et ce n’est sans doute pas la seule tare mise en exergue par ce manga qui soit transposable à notre situation hexagonale…

Notre éminent confrère de la presse écrite, Bédéka, a eu l’excellente idée de soumettre ce premier tome à un chirurgien. Celui l’a jugée bien caricaturale, voire à charge… Ce qui surprend effectivement à la lecture, c’est de voir Saito, après 6 ans d’études médicales, sembler tout découvrir la pratique médicale. N’aurait-il effectué aucun stage en cours de scolarité ? Difficile à croire…

Mais au-delà de ce parti pris discutable de naïveté absolue, le manga pose nombre de questions intéressantes sur la mission des médecins, leurs priorités, leur formation. Ainsi les premières pages mettent en exergue le fait qu’un carabin est toujours évalué sur la base d’épreuves écrites, jamais pratiques… Ainsi, même en France peuvent se retrouver dentistes ou chirurgiens des personnes sans don manuel particulier !

Faute de pouvoir déterminer avec certitude, comme se le demande Laurent Mélikian dans Bédéka, si Say Hello to Black Jack est un « récit sincère ou une habile manipulation », contentons-nous d’en apprécier les qualités graphiques, sa mise en scène efficace, sa capacité à intéresser le lecteur au personnage principal dès les premières pages de la saga. Et attendons d’en lire les prochains volumes pour nous en faire une meilleure idée. Nota : Le titre de cette série fait référence à BlackJack de Tézuka, les aventures d’un médecin peu conformiste qui a marqué des générations de lecteurs japonais et suscité nombre de vocations hospitalières…

Vincent
16 Juin 2004

Agrandir la couverture de Say hello to Black Jack T. 1

363ième au TOP


Scénariste S. Sato
Déssinateur S. Sato
Coloriste N&B
Editeur : Glénat
Collection : Manga
Juin 2004 - 224 Pages


A commander


De Sato S. , N&B :

  • L' île des téméraires


  • Avant-Première :
  • Say Hello to Black Jack
  • La planche
    © 2004 S. Sato, N&B - Glénat

     

    lire ou donner votre avis sur Say hello to Black Jack T. 1



    5 avis :

    Donner votre avis

     

    19 Mars 2005


    Say Hello to Black Jack est un très bon manga retracant les epreuve que doit passer un jeune médecin tout juste diplomé... Black Jack dénonce les vrai desseins de certain medecins pres a tout pour s'enrichir ainsi que le désordre présent dans le établissement publiques et le manque de médecin, le choix a faire entre la vie d'un patient et la préservation économique de la sécurité sociale...
    yunamanga

    24 Novembre 2004


    Say Hello To Black Jack est un trés bon manga qui vaut la peine d'être lu.
    Bien que l'action se déroule dans un hopital, la comparaison avec Urgence s'arrete là.
    Les personnage sont denses, le héros naïf et tendre , attachant.
    Le scénario dénonce une situation universitaire que l'on pourrait parfois rapprocher à la situation universitaire française. Le portrait du "Professeur" est terrible de réalisme (et là sur le coup on a les même en france). Le graphisme est bon, clair, lisible, dynamique.
    Bref on passe un trés bon moment.

    Gwen

    08 Septembre 2004


    excellente bd a lire absolument , etant interne en medecine cette bande dessiné depeint de facon realiste la vie de l'etudiant ( et desole pour le chirurgien interviewé mais on commence a faire réellement de la medecine une fois en septieme année , les stages dans les premieres années n'apportent souvent pas grand chose a la formation)
    rhadamanthe

    17 Aout 2004


    une bonne chronique sur le Japon moderne, qui nous présente avec rigeur et dtermination les dérives de la médecine dans ce pays.A lire
    petitout

    17 Aout 2004


    les dessins sont cools et le scénario bien mené...et surtout... pas besoin de faire médecine pour comprendre! à lire absolument!!!
    ponch

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection