Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

Redhand T. 1

Le Prix de l'oubli

Homme sous influence

Pourchassés par une bande de Kiotha esclavagistes, Bioka, Kotar, Ator et leurs compagnons se réfugient au coeur de la montagne, dans une fissure qui cache les vestiges d'une civilisation disparue. Dans la Demeure des Anciens, les fuyards espèrent trouver une issue secrète qui les fera échapper à leurs poursuivants. Leur course les amène jusque dans une cavité qui abrite des capsules de survie endommagées dont leurs occupants paraissent comme momifiés. Une seule d'entres elles est intacte. Dans la bousculade qui accompagne l'arrivée des Kiothas, Ator réactive accidentellement le dernier caisson. Cette maladresse va les sauver car cet homme qui se réveille se révèle être un redoutable guerrier.
Le dernie Kiothar éliminé, le groupe ramène leur sauveur au village. Ils lui donnent un nom, inspiré par les récents combats : Redhand. Mais rapidement la crainte s'installe envers lui dans la population : Redhand est insensible à la parole des Dieux. Plus encore, une prophétie annonce l'arrivée d'un homme sans passé et sans Dieu, un déicide. Redhand n'est plus le sauveur, il est celui par lequel la menace arrive, celui qui sait sans avoir jamais appris, celui qui n'a aucune crainte, celui qui n'a aucune croyance. Autant dire, un démon !

Les temps sont ainsi faits que les civilisations se succèdent depuis des millénaires. A l'apogée succède la déchéance et les civilisations disparues se couvrent peu à peu de poussière pour voir renaître d'autres mondes fondés sur les ruines des précédents. Redhand fonde son propos sur le réveil d'une civilisation disparue à travers l'un de ses membres. Sans passé ni avenir, il semble porté par un indestructible instinct de survie. Mais si Redhand se transforme en tueur sanguinaire et froid lorsque sa vie est en danger, il semble naturellement plus porté vers des activités pacifiques et qui élèvent l'âme. Le dessin d'Alberti donne à ce personnage ambivalent toute son épaisseur, alternant les cadrages serrés sur les scènes de combat à grand renfort d'hémoglobine et de larges plans plus paisibles pour les scènes dans le village. Le crayonné élégant et très figuratif d'Alberti illustre précisément le lyrisme du propos de Busiek. Entrez dans l'univers de Redhand, un monde où le Messie serait un guerrier et n'obéirait à aucun Dieu...

Isa
14 Juillet 2004

Agrandir la couverture de Redhand T. 1

954ième au TOP


Scénariste K. Busiek
Déssinateur Alberti
Editeur : Humanoïdes Associés
Juillet 2004 - 48 Pages


A commander


De Alberti :

  • Morgana T.1
  • Morgana T.2

  • De Busiek K. :
  • Bafflerog le sorcier T.2
  • Shockrockets

  • La planche
    © 2004 Alberti, K. Busiek - Humanoïdes Associés

     

    lire ou donner votre avis sur Redhand T. 1



    4 avis :

    Donner votre avis

     

    21 Novembre 2004


    un très bon scénario et original dans un climat post-apocalyptique. Les dessins en jètent un max malgré certaines pose de faces qui manquent de relief.
    Gigolo.one

    05 Aout 2004


    Trèèèès bon !
    Maiden

    20 Juillet 2004


    Le dessin est de toute beauté. Voilà c'est dit. Les couleurs sont trés belles aussi. C'est dit.
    Maintenant le scénar...
    Alors ça commence trés bien. Mais alors trés bien. Une sorte de Jésus du XXXI siecle qui débarque au milieu des esclavagiste et qui les transforme en saucisson-olive pour l'apéro.
    Alors évidemment les gens qu'il a sauvé le recueil mais ça peut pas simplement se passer comme ça. Et c'est là que ça devient trés interressant.
    En effet, on est pris à contrepied. C'est du Simmons. On a des codes et zou on fait tout voler.
    Bref c'est un premier tome qui en appelle d'autre et qu'on va attendre...
    J'espère pas trop longtemps.
    Gwen

    16 Juillet 2004


    Je viens de l'acheter et j'ai adoré ! Les dessins sont magnifiques et les dialogues sont excellents ! Du très bon Kurt Busiek !
    Krull

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection