Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

une petite mort

Tempête de cervelle

Timothy, un jeune publicitaire d’origine anglaise traverse une sacrée tempête de cerveau. Vivant dans un désordre affectif profond, il ne sait plus ce qu’il désire : de la solitude ou de la compagnie. Sa vie semble aller à l’envers. Son métier le passionne, mais ne semble bâti que sur la volonté de disposer à court terme des ressources suffisantes pour vendre des sérigraphies, sa vraie passion. C’est pour cette raison, probablement, que Tim se sent perdu dans les grandes réceptions mondaines de son milieu professionnel. Il y rencontre cependant et parfois l’âme sœur, sans que ces relations semblent saines, tant elles sont contradictoires.

C’est dans ce contexte confus que les choses se compliquent. Un petit garçon étrange semble le persécuter. Il apparaît toujours dans des situations délicates, le nargue et disparaît sans explications. Traumatisé par ces rencontres répétées, Tim poursuit ses déplacements à travers New York, puis son Angleterre natale. Le gosse continue d’apparaître et les provocations se transforment en menaces. Tim croit perdre la tête. Alors que l’Angleterre fait ressurgir ses amourettes passées, d’autres souvenirs autrement plus profonds essayent de refaire surface. Une purge semble s’imposer.

Alan Moore est un grand scénariste. Beaucoup plus intimiste que "From Hell" ou "V pour Vendetta", cet ouvrage confirme l’infinie capacité de Moore à innover pour enrichir ses récits. Faire ressentir les ambiances et les bruits qui circulent dans chaque endroit, mélanger les pensées conscientes et les dérives obscures de cervelles fatiguées, rien n’est trop difficile à mettre en place pour ce véritable architecte de la mise en scène. Les cartes sont autant brouillées que les réflexions du personnage principal et le lecteur prend un malin plaisir à perdre le fil pour le retrouver quelques pages plus loin.

Et que dire de Zarate, un dessinateur expressionniste aux couleurs qui rappellent un certain Mattoti. Son trait emporte la narration à travers les sensations et les époques, pour contribuer au suspense qui plane durant les 100 pages de l’album.

De grands auteurs, tout simplement.

Francis
14 Décembre 2005

Agrandir la couverture de une petite mort

Scénariste A. Moore, O. Zarate
Déssinateur O. Zarate
Editeur : Seuil
Novembre 2005 - 100 Pages


A commander


De Moore A. :

  • From Hell
  • La Ligue des Gentlemen extraordinaires T.1
  • La Ligue des Gentlemen extraordinaires T.3
  • Top Ten T.3
  • Tom Strong T.1
  • Tom Strong T.4
  • Swamp thing T.1
  • L'univers des super héros DC par Alan Moore
  • Filles perdues

  • De Zarate O. :
  • Trois artistes à Paris

  • La planche
    © 2005 A. Moore, O. Zarate - Seuil

     

    lire ou donner votre avis sur une petite mort



    1 avis :

    Donner votre avis

     

    24 Janvier 2006


    Alan Moore s'est fait connaitre à travers ses oeuvres de type comics. Ici, autant vous prévenir, ça n'a rien à voir.
    On a l'impression qu'il règle ses compte avec NY, Londres et son passé.
    L'intrigue est simple : un publicitaire est sur le point de réaliser la campagne de sa vie. Il fait un retour au sources au cours d'un voyage en Angleterre. Et là, tout dérape. Qui est ce petit garçon qui semble le poursuivre ? Pourquoi se sent-il si mal dans sa peau ?
    C'est à une véritable introspection que nous invite Moore. Le rythme de la narration est ardue, le découpage complexe, comme pour nous rappeler que la mémoire est un puzzle bien difficile. Les graphismes de Zarate sont superbes et illustre à merveille les propos de l'auteur. Si la lecture de l'album m'a paru difficile la première fois, le dénouement justifie amplement toutes les fausses pistes graphiques et scénaristiques. A lire avec attention pour bénéficier de toute la richesse de l'oeuvre.
    Gwen

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection