Accueil de BD Sélection
Nos albums préférés
Toute la base de chroniques d'albums
Les avis des internautes
Le classement par les internautes
Les albums les plus populaires du moment
Nos albums préférés
BD en Ligne
Interviews, dossiers, galeries d'images
La galeries de fonds d'écrans
Evénements, projets, bruits de couloir... les news BD
Discussion sur le theme de la BD
La liste des liens
L'équipe de BD Sélection

 

 

 

Imprimmer la page...





Hit-Parade

   



 

Zatoïchi

Bien vu, l'aveugle !

Au départ, Zatoïchi est une nouvelle d'une dizaine de pages, écrite par l'écrivain Shimozawa. A partir de 1962, cette nouvelle va être adaptée au cinéma et déclinée en vingt-six films, dont le dernier sera tourné à la fin des années 80. C'est le rédacteur en chef de la revue Shônen King qui demande, au début des années 2000, une adaptation en BD du personnage au célèbre gekiga-ka (auteur de manga au style réaliste et direct), Hiroshi Hirata. Après quelques hésitations, l'auteur accepte d'adapter, d'après les scénarii originaux, et non d'après les films, deux épisodes de cette série, en prenant des libertés afin de produire une oeuvre personnelle.

Mais qui est Zatoïchi? L'idée est simple: Masseur aveugle, Zatoïchi est avant tout un justicier, qui, au fil de ses pérégrinations, va lutter contre l'oppression qu'exerce sur le peuple des bandes de Yakuzas sans scrupule. Maniant sa canne-epée avec une dextérité hors du commun, Zatoïchi sème la mort, de combat en combat, et rétabli la paix dans les petits villages d'un japon médiéval au goût de western... Ce volume présente donc deux courtes histoires des aventures du justicier aveugle. Dans chacune de ces aventures, en plus des Yakuzas, Zatoïchi est confronté à l'amour ou l'admiration de petits garçons en manque de paternité. Éternel voyageur, notre héros se doit, avant de repartir,de réparer les coeurs autant que de rétablir l'ordre...

Rappelant les histoires racontées dans Lone Wolf and cub, Zatoïchi est un manga de combat qui n'oublie pas les petites touches de philosophie de vie. Il est traité avec un style épuré, parfois un peu maladroit, mais toujours très agréable à suivre. La mise en page est claire et sobre, directe, comme les dialogues et les scénarios, simples et linéaires. On aime le personnage, secret, calme et doué d'une certaine malice. Assez moraliste mais sans concession, ce manga peut être lu par tous.



Une chronique signée Capt'ain Bongo

Invité
18 Janvier 2006

Agrandir la couverture de Zatoïchi

Scénariste H. Hirata
Déssinateur H. Hirata
Coloriste N&B
Editeur : Delcourt
Collection : Akata
Janvier 2006 - 256 Pages


A commander


De Hirata H. , N&B :

  • Satsuma, l'honneur de ses samouraïs T.3
  • L' âme du Kyudo
  • La Force des humbles

  • La planche
    © 2006 H. Hirata, N&B - Delcourt

     

    lire ou donner votre avis sur Zatoïchi



    1 avis :

    Donner votre avis

     

    27 Janvier 2006


    Zatoi-chi est un mythe au japon. De nombreux films ont été réalisé sur sa légende, le dernier en date avec Takeshi Kitano est d'ailleur magnifique. Cette adaptation en Manga est une bonne idée car le personnage est l'incarnation d'un Japon vertueux, modèle affiché de l'honneur, de la virtuosité et de la grandeur à la "nippone"; Cependant, je n'ai pas toujours accroché sur le système narratif. Et les graphisme m'ont un peu déçu. Trop chargés je pense. Celà dit, tous les ingrédients du mythe sonnt là. Le mystère de cet aveugle que l'on pourrait croire muet, mais en tous cas loin d'être sourd, les invertueux qui sont punis ou remis dans le droit chemin, les oppréssés qui apprennent la révolte...
    Donc pour découvrir le mythe, ce premier tome est une bonne base. Je ne saurais trop vous conseiller de ne pas vous arreter là...
    Gwen

     

    page précédente

     






    Imprimer cette page

      Accueil    Sorties d'albums   Sélection BD   Chroniques BD    Dossiers BD    Avis des lecteurs    Le top albums    Fonds d'écran    L'équipe
      L'annuaire de liens    News 
     

    © 1998-2014 - BD Sélection